Albédo

Fraction réfléchie par un corps du rayonnement ou coefficient de réflexion

Allège

Surface opaque ou vitrée sous une fenêtre

Apports internes

émission de calories dans l’habitat par les habitants ou leurs activités

Bardage

Bardage bois

Basse énergie

Classe de bâtiments thermiquement performants

Bâtiment zéro énergie

Appellation pour des bâtiments produisant sur l’année autant d’énergie qu’ils ont besoin pour leur fonctionnement

Bilan carbone

Bilan global d’un matériau, d’un bâtiment… sur sa durée de vie entière, concernant sa contribution à la production de gaz à effet de serre

Changement de phase

Matériaux produisant ou consommant des calories lors de leur passage d’un état à l’autre, dans des plages de températures permettant de les utiliser pour le chauffage ou le rafraîchissement.

Chauffage a air pulsé

Distribution de la chaleur par l’air.

Coefficient de bois

Proportion d’occultation du rayonnement solaire par les branches d’un arbre à feuille caduque en hiver.

Coefficient de jours

Rapport entre la surface totale d’une baie et sa partie transparente ou translucide.

Composés organiques volatils

Famille de substances organiques gazeuse composé de carbone et d’hydrogène, émises par les matériaux de synthèse, les colles, les produits de nettoyage, etc… La toxicité des COV, liée à leur concentration et à leurs synergies entre eux va de simple malaise à des effets cancérigènes ou mutagènes.

Énergie fatale

Énergie récupérée d’un système ou d’une installation ayant une vocation autre que celle de produire de l’énergie (calories récupérées par une ventilation double flux, dans une centrale d’incinération par exemple)

Energie géosolaire

Énergie contenue dans la couche superficielle de l’écorce terrestre et provenant majoritairement du rayonnement solaire

Énergie grise

Total de l’énergie fossile nécessaire à la production (extraction, transformation, conditionnement, transports) et à l’a mise en œuvre d’une quantité donnée d’un matériau.

Energie primaire

Énergie directement puisée dans la nature

Esquisse

Phase initiale d’un projet de construction de rénovation proposant les principales options d’adaptation au terrain, de volumétrie, de surface, de distribution, etc… en fonction des souhaits des maîtres d’ouvrage et des contraintes budgétaires et administratives.

Facteurs d’ombrage

Proportion d’occultation du rayonnement solaire procuré par un dispositif de protection (persiennes, Store…)

Faible émissivité (vitrage à)

Ce sont des doubles vitrages dont l’une des glaces est recouverte d’une fine couche d’oxyde métallique. Cette disposition limite le passage de rayonnement provenant de l’intérieur du logement, ce qui diminue de plus d’un tiers les déperditions. Il n’existe que peu de différence visible entre le vitrage clair et les vitrages à faible émissivité.

Frigorie

Expression de l’unité de mesure thermique utilisée par les techniciens de production du froid. Une frigorie est 1 calorie négative.

Fuste

Techniques de construction de mur à base d’empilage de billes de bois massif, généralement non équarries.

Gaz à effet de serre

Gaz responsable de l’effet de serre atmosphérique et par conséquence du réchauffement climatique

Géothermie

Exploitation de la chaleur naturelle contenue dans l’écorce terrestre et ne provenant pas du rayonnement solaire

Hérisson, hérissonnage

Lit de pierre non maçonnée comportant des vides entre elles sous une dalle de sol. Le hérisson sert de support drainant et empêche les remontées d’eau par capillarité.

Humidité relative

L’humidité relative est le rapport exprimé en pourcentage entre la quantité d’eau contenu dans l’air sous forme de vapeur à la température ambiante et la quantité maximale qu’il peut contenir à cette même température

Intrants

En économie agricole, apports nutritifs extérieurs. Par extension au bâtiment, apports énergétiques extérieurs.

Irradiation solaire

Émissions de rayonnement solaire sur une paroi

Label HPE (haute performance énergétique)

Niveau de performance définie par le ministère du logement équivalent à un seuil supérieur de 10 % de la RT 2006

Label THPE (très haute performance énergétique)

Niveau de performance définie par le ministère du logement est équivalent à seuil supérieur de 20 % à la RT 2006

Maison passive

Appellation pour des bâtiments très haute énergie en référence à l’initiative allemande ‘passiv Haus’

Maisons à énergie positive

Appellation pour des bâtiments produisant sur l’année plus d’énergie qu’ils n’en ont besoin pour leur fonctionnement

Maître d’oeuvre

Professionnel de la construction, généralement architecte, responsable de la réalisation du projet

Maître d’ouvrage

Commanditaire ou client dans un projet de construction

Mur de refend

Mur porteur intérieur, à la différence d’une cloison qui n’a qu’une fonction de séparation

Murs gouttereaux

Murs extérieurs supportant le bas de pente de toit et donc la gouttière, par opposition au mur pignon

Ossature bois

Le système constructif de l’ossature bois consiste à ériger une trame régulière et faiblement espacée, de pièces verticales en bois de petites sections, les montants, et de pièces horizontales hautes, basses et médianes, les traverses et entretoises.

Sur cette ossature, supportant planchers et toiture, est fixé un voile travaillant en panneau dérivé du bois (panneau de particules, de contreplaqué ou d’OSB) qui assure le contreventement. L’isolant thermique s’insère entre les panneaux que recouvrent les parements intérieurs et extérieurs.

Perspiration, parois perspirantes

Propriété d’une paroi a laissé transiter l’humidité à travers son épaisseur et à la laisser s’évaporer lorsqu’elle arrive à sa surface

Perte de charge

En mécanique des fluides, réduction de la vitesse de liquide ou de gaz due aux frottements et mouvements parasites provoqués par les parois internes des conduits.

Planelle

Pièce de maçonnerie étroite en avant de dalle

Plenum

Espace intermédiaire

Pont thermique

Les ponts thermiques sont les partis de l’enveloppe d’un bâtiment ou sa résistance thermique est affaiblie. Outre les problèmes de placement des isolants ou de faiblesse dû une mauvaise pause, on les retrouve généralement la jonction de différentes parois

Puits de carbone

Qualificatif de matériaux pouvant stocker durablement du carbone est libéré de l’oxygène, et donc contribué à la réduction de CO2 dans l’atmosphère.

Réhabilitation

Mise à niveau des exigences d’usage de confort d’un bâtiment existant, parfois avec ce changement de destination Rénovation

RT2012

la RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d’énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhEP/(m².an) en moyenne

Rupteur thermique

Dispositif intégré à la structure du bâti limitant les ponts thermiques

Sonde géothermale

Échangeur thermique vertical récupérant la chaleur de l’écorce terrestre Tableau

Surélévation

Surélever un immeuble, une maison ou sa toiture, c’est l’élever d’un ou plusieurs niveaux. On parle également d’exhaussement. Contrairement à l’extension en plan, l’élévation permet d’augmenter la surface habitable sans modifier l’emprise au sol. Elle s’avère souvent l’unique solution en milieu urbain compte tenu de la petite taille, de l’étroitesse des terrains, du prix élevé du mètre carré habitable et de la valeur intrinsèque du bâtiment existant. La surélévation peut être totale ou partielle. Elle peut se limiter à la modification de la volumétrie d’une charpente ou être un nouveau niveau à part entière.

Tirage thermique

Mouvement ascensionnel de l’air provoquée par son réchauffement

Très basse énergie

Classe des bâtiments thermiquement très performant

Trumeau

Partie de mur comprise entre deux ouvertures verticales

Véture

Revêtement pour la protection de la décoration d’une façade constituée d’éléments préfabriqués.

Volant thermique, ou inertie thermique

Capacité d’un ouvrage à stocker, amortir et déphaser la restitution des calories

A PROPOS

 

 

EURL d'architecture

17, rue d'Orléans
92210 Saint-Cloud

SIRET: 803 721 356 00019

 01 46 02 13 66

 info@philippe-zerbib-architecte.fr

PARTENAIRES